Quelle est la différence entre sécurité active et sécurité passive ?

Que ce soit dans les médias ou dans la publicité, vous entendez souvent parler de sécurité active et de sécurité passive. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

La sécurité est l’une des priorités des constructeurs automobiles et des automobilistes eux-mêmes. Celle-ci se traduit de plusieurs manières suivant sa fonction : éviter qu’un accident arrive ou protéger au maximum les occupants du véhicule lorsque celui-ci se produit. C’est ce que l’on appelle la sécurité active et la sécurité passive.

Sécurité active

Le terme sécurité active regroupe l’ensemble des dispositifs et systèmes embarqués qui ont pour but d’empêcher un accident de se produire. Parmi les systèmes les plus importants, on peut citer le contrôle électronique de stabilité (ESP), les Active City Brake et Active Safety Brake, la surveillance des angles morts ou encore l’alerte de franchissement de ligne active (AFIL).

Sécurité passive

La sécurité passive concerne l’ensemble des fonctions qui protègent les occupants en cas d’accident. Les plus importants sont bien sûr les airbags (frontaux, latéraux, de tête) ou plus simplement, les ceintures de sécurité. La sécurité passive fait partie intégrante du véhicule, et entre en ligne de compte dès sa conception, notamment pour concevoir les renforts latéraux et les déformations en cas de choc.

La sécurité passive évolue aussi avec son temps, le Peugeot Connect SOS en est la meilleure preuve. Ce boîtier autonome connecté permet de mettre la voiture en contact avec un centre d’appel opérationnel 7J/7 et 24h/24. En cas d’accident, une simple pression sur le bouton « SOS » permet de joindre un opérateur pour accélérer l’envoi des secours nécessaires. Un appel d’urgence est en outre envoyé automatiquement en cas de déploiement des airbags, informant les secours de votre position géographique en temps réel.

Articles correspondants